DE KHIVA A LA VALLÉE DE FERGHANA, LA ROUTE DE LA SOIE

Ouzbékistan

De Khiva à la vallée de Ferghana, la Route de la Soie

13 JOURS / 11 NUITS

DE 15 A 20 PERSONNES

OUZBÉKISTAN

EXPERIENCE(S) CULTURELLE

Les étapes mythiques de la route de la soie jalonnent ce programme Ouzbékistan : Khiva, Boukhara et Samarcande… En compagnie d’un conférencier découvrez des forteresses en plein désert superbement conservées, la vallée de Ferghana et l’artisanat ouzbek (céramique et soie).

L’expérience en +

Participez au festival du  “thé et des épices” à Boukhara. Il a lieu chaque année début mai et permet de partager des moments privilégiés avec les locaux. Des spectacles et animation pour revivre une des étapes incontournables de la Route de la Soie.

Fabrice Delbarre

Diplômé d’histoire et d’histoire de l’art, Fabrice Delbarre est également diplômé de l’École du Louvre et guide-conférencier national. Il s’est notamment spécialisé sur le Moyen Orient et les routes célèbres comme la route de la Soie ou la route de l’Encens…

JOUR 1 : FRANCE / ISTANBUL

Rendez-vous à l’aéroport de Toulouse ou Paris. Assistance à l’enregistrement. Vol pour Istanbul et pour Tachkent (nuit dans l’avion).

JOUR 2 : ISTANBUL / TACHKENT

Vol de nuit. Arrivée à Tachkent tôt le matin, transfert à l’hôtel pour un petit déjeuner et temps libre pour se reposer. En fin de matinée nous débuterons notre découverte de Tashkent.

 

A la jonction entre la plaine et les contreforts du Tianshan, Tachkent est une des plus anciennes villes du pays et le centre culturel de l’Ouzbékistan.

Dans les anciens quartiers de la ville, nous visiterons d’abord le cœur historique de Tashkent : la place de Ishrat Imam, la médersa Barak-Khan (ancienne école supérieure) construite au XVIIe, puis le mausolée de Kaffal Chachi consacré à l’un des saints protecteurs de la ville. Nous verrons ensuite le Musée du Coran où est exposé l’un des Coran les plus vieux du monde.

Après le déjeuner, nous découvrirons le Musée des Beaux-Arts dont les collections nous permettront d’aborder la richesse du patrimoine archéologique, pictural et artisanal de l’Ouzbékistan à travers le temps. Puis, ce sera un tour de ville (découverte de la place de l’Indépendance, place Amir Timour,..) avant de prendre le métro connu pour le décor élaboré – comme à Moscou- de certaines de ses stations.

Dîner et nuit à l’hôtel.

JOUR 3 : TACHKENT / FERGHANA

Petit-déjeuner à Tachkent. Transfert à la gare pour prendre le train Tachkent – Kokand.

 

Ce matin nous rejoindrons la vallée du Ferghana et la ville de Kokand par le train. Encerclée en partie par un glacis montagneux, regardant vers Kashgar, la porte de la Chine, la vallée du Ferghana est réputée depuis l’Antiquité pour la richesse de ses terres et pour son rôle actif sur la Route de la soie. La ville de Kokand fut sa capitale jusqu’à la fin du XIXe siècle. De l’importance de cette cité témoigne encore le palais du dernier souverain du royaume, Khoudoyar Khan. Construit en 1870, il abrite notamment un musée consacré à l’histoire de la région que nous visiterons.

Puis, nous prendrons la route pour Richtan, le grand centre artisanal du pays réputé pour sa production de céramiques glaçurées aux tonalités bleues, blanches et turquoises. Découverte d’un atelier de poterie et des techniques de fabrication traditionnelles de la céramique de Richtan.

Départ ensuite pour la ville de Ferghana, capitale de la région.

Installation à l’hôtel. Dîner et nuit à à l’hôtel.

JOUR 4 : VALLEE DE FERGHANA / TACHKENT / KHIVA

Petit déjeuner. Route vers Marghilan, puis Tachkent, vol pour Khiva.

 

La ville de Marghilan fut elle aussi une étape importante de la Route de la Soie. Chantée par les poètes pour la saveur de ses abricots, elle est restée jusqu’à aujourd’hui un centre de production de la soie traditionnelle en Ouzbékistan. Nous visiterons la fabrique de soie de Yodgorlik où les différentes étapes de la production de ce précieux tissu nous seront expliquées. Une belle découverte.

Déjeuner à Marghilan, puis nous prendrons la route pour rejoindre Tachkent. Hier comme aujourd’hui, la descente de la vallée du Ferghana vers la plaine de Tashkent c’est le le passage d’un monde à un autre et la découverte d’une intense activité humaine au coeur d’un vaste paysage montagnard.

En fin d’après-midi, envol pour Ourguench, puis transfert à Khiva, située à une trentaine de kilomètres. Installation dans notre hôtel situé au coeur de la ville fortifiée. Nuit et dîner à l’hôtel.

 

NB : en fonction des jours de vol des compagnies aériennes, nous pouvons être amenés à modifier le programme, avec visite et nuit à l’hôtel à Tachkent le J 4 et vol le matin de bonne heure pour Ourguench le J 5.

JOUR 5 : KHIVA – CHATEAUX DU DESERT

Petit-déjeuner. Visite des châteaux du désert.

 

Ce matin, nous partons en direction de la République autonome du Karakalpakstan pour visiter les vestiges de l’ancienne civilisation du Khorezm. Entre steppe austère et paysages irrigués notre objectif sera l’ancienne ville de Toprak Kala. Située au coeur d’une zone agricole, et bien que ruinée, la ville de Toprak Kala a encore fière allure. Elle fut l’une des capitales de la civilisation du Khorezm, brillante construction politique de l’antiquité dont le développement s’appuya à la fois sur le commerce et sur une agriculture liée à une grande maîtrise des techniques d’irrigation. Promenade sur le site archéologique pour évoquer une ville qui fut autrefois l’un des grands centres politiques en Asie Centrale. Après cette visite, nous partirons vers Ayaz Kala (3è s. av. J.-C.). Située au carrefour des voies de communication, Ayaz Kala se présente comme un ensemble constitué de deux forteresses étagées sur la pente d’une colline escarpée. Le site est impressionnant et du sommet de la seconde citadelle c’est toute une région que l’on peut embrasser en un seul regard !

Déjeuner près du site sous une yourte traditionnelle.

Puis retour vers Khiva et franchissement de l’ Amou Daria, l’Oxus des Grecs.

Dîner en ville, nuit à l’hôtel.

JOUR 6 : KHIVA

Visite de Khiva

 

Cette journée est consacrée à la visite de Khiva, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Fondée au IVe siècle avant notre ère, Khiva fut la capitale d’un puissant état – le Khanat de Khiva – jusqu’à l’arrivée des Russes en 1875. La découverte de cette ville de brique et de terre délimitée par une impressionnante enceinte est une véritable plongée dans l’urbanisme des cités centrasiatiques d’autrefois. C’est encore un regard sur un monde révolu, et sur une histoire haute en couleurs où se côtoient caravaniers, nomades, voyageurs et conquérants russes.

Notre promenade dans la cité nous permettra de retracer l’histoire de cette partie de l’Asie Centrale située au carrefour des mondes perse et russe. Ce sera la découverte de l’élégante mosquée Djouma (10-18è s.) constituée de 213 colonnes de bois finement sculptées, l’occasion d’admirer un ensemble exceptionnel de médersas (écoles coraniques), certaines sont monumentales et leur manteau de faïences bleues azur contrastent avec la couleur de la brique. Nous pénétrerons encore dans les palais Tash Khaouli et de Konya Ark lieux du pouvoir et des intrigues des khans de Khiva si l’on en croit quelques voyageurs européens venus jusqu’ici il y a plus d’un siècle et demi ! Suivant le dédale des rues de la cité nous verrons bientôt le mausolée de Pavlakhan Makhmoud (XVe), écrin de faïences construit sur la tombe du saint protecteur de la ville et dominé au loin par le noble minaret d’Islam Khodhja, le plus haut de la ville.

Fin de l’après-midi libre pour flâner dans Khiva.

Nous dînerons hors la ville dans le Palais d’été du dernier Khan de Khiva. Nuit à l’hôtel.

JOUR 7 : KHIVA / BOUKHARA (450 km, 6 heures de route)

Petit déjeuner et trajet Ourguench-Boukhara, traversée du Kizil-Koum (le Désert rouge).

 

Aujourd’hui, c’est une longue route pour rejoindre Boukhara la Sainte, la même route qu’empruntaient autrefois les marchands. D’abord ce sera la traversée des zones de culture (riz et coton), puis nous entrerons dans les steppes austères du désert du Kyzil-Koum (sables rouges). Nous franchirons le fleuve Amu Darya (Oxus), puis à nouveau la steppe avant d’entrer progressivement dans l’oasis de Boukhara, et ce faisant dans la province connue dans l’antiquité sous le nom de Sogdiane.

Déjeuner en cours de route, arrivée à Boukhara et installation et dîner dans notre hôtel.

JOUR 8 : BOUKHARA LA SAINTE

Petit déjeuner, visite de Boukhara.

Cette journée est consacrée à la visite de la vieille-ville de Boukhara. Cette ville compte au nombre des plus vieilles cités de l’Asie Centrale, au moins 2000 ans d’histoire ! Carrefour capital sur la Route de la soie, dès l’antiquité, Boukhara fut encore la capitale de la brillante dynastie persane des Samanides (IX-Xe). Certes, les palais décris par les chroniqueurs médiévaux ont disparu mais subsiste encore le mausolée d’Ismaïl Samani, († 907), un des chefs-d’oeuvres de l’architecture musulmane (fin Xe) que nous visiterons. De là, nous marcherons jusqu’au « puits de Job », Tchashma Ayub, un lieu de pèlerinage qui témoigne jusqu’à nos jours de la sainteté de la ville, d’ailleurs ici on parle de Bukhara « La Sainte ». Puis, ce sera la découverte de la mosquée Bolo Khaouz (1712) décorée d’une vaste galerie composée d’élégants piliers de bois et de décors peints. Enfin, nous visiterons la Citadelle (l’Ark) des émirs de Boukhara, le dernier prit la fuite en 1920 chassé par l’Armée Rouge. Passée la puissante porte d’entrée, nous découvrirons les vestiges de la citadelle (mosquée, salle du trône) et un petit musée consacré à l’histoire de la ville.

Après avoir déjeuné, nous entrerons dans l’ancien bazar de Boukhara.

Espace commercial mais aussi religieux, l’ancien bazar c‘était autrefois une concentration d’échoppes et de médersas. Beaucoup de ce tissu urbain a disparu. On peut néanmoins admirer jusqu’à aujourd’hui des ensembles architecturaux qui témoignent par leur monumentalité et leurs décors sophistiqués de la grandeur passée de Boukhara, comme les méderse Ulugh Beg (XVe) et d’Abdul Aziz Khan (XVIIe). Ces dernières jouxtent des ensembles commerciaux (Tim), des caravansérails, et des coupoles autrefois (Taq) occupés par des marchands (changeurs, orfèvres, marchands de parfums, fabricant de chapeaux, de soie…). La plupart de ces monuments datent du XVIe siècle, époque faste pour Boukhara alors capitale de l’empire des Shaïbanides. Notre promenade nous conduira jusqu’à la place Poli Kalian, encadrée par deux joyaux de l’architecture centre-asiatique : la grande Mosquée et la Madrassa Mir Arab (XVIe) et le grand minaret de Kalian (XIIe) dont la légende dit que devant sa monumentale beauté Gengis Khan tomba en extase ! Nous terminerons la visite de la vieille ville au pied de gros mûriers plantés il y a des siècles, autour d’un grand bassin et dessinant la place Lyabi-Khaouz. C’est un des hauts lieux de Boukhara, organisée au XVIIe siècle, elle compte des monuments importants comme la khanaka de Nadir Divan Beghi (hôtellerie pour les mystiques), la médersa Nadir Divan Beghi décorée de faïences représentant des oiseaux fantastiques prenant leur envol vers le ciel. A quelques lieux, nous verrons aussi la belle petite mosquée Magok-i-Attari (12e s), réputée pour son décor géométrique très élaboré et ses rehauts turquoises. Dîner et nuit à Boukhara.

JOUR 9 : BOUKHARA

Petit déjeuner. Visite des alentours de Bukhara.

Boukhara, vaste ville était autrefois composée de faubourgs où furent bâtis des ensembles importants. Pour preuve, le palais de Sitora-i-Mokhi-Khossa, la résidence d’été du dernier émir de Bukhara bâtie peu avant la Révolution de 1917. Cette visite du palais et de ses dépendances nous permettra de découvrir la cohabitation des traditions culturelles de l’Asie centrale et de celles de la Russie, rappelons que depuis 1873, l’Emirat était devenu un protectorat russe. Nous partirons ensuite visiter le complexe religieux de Bahaouddin Nakchbandi, un saint homme ayant vécu au XIVe siècle, fondateur de la Nakchbandiya, une des plus puissantes confréries soufies d’Asie centrale. La découverte de ce grand lieux de pèlerinage sera aussi pour nous l’occasion d’aller à la rencontre des singularités de l’islam de l’Asie centrale.

Déjeuner en ville et puis ballade dans dans un quartier traditionnel pour rejoindre la médersa Chor Minor, petit joyau du début du XIXe siècle. Le reste de l’après-midi, temps libre pour flâner dans les ruelles de Boukhara.

Diner et nuit à Boukhara.

JOUR 10 : BOUKHARA // SHAKHRISABZ / SAMARCANDE (370 km, environ 4h30min)

Petit-déjeuner et route pour Shakrhisabz. Déjeuner chez l’habitant. Visite de la ville de Shakrisabz. Route pour Samarcande

Située au pied des monts Zeravchan, dans une plaine fertile, la ville de Shakrisabz vit naître en 1336 Tamerlan, le fondateur de la dynastie des Timourides et héros national de l’Ouzbékistan. Choyée par le grand conquérant, elle devint un foyer culturel majeur entre le XIVème et le XVème siècles ce dont témoigne un ambassadeur castillan venu jusqu’ici en 1404. Le grand portail de l’Ak Saray (le palais « blanc ») témoigne aussi de cet âge d’or. Edifié à la fin du XIVe siècle par Tamerlan, ce monument associe la démesure du bâti à des décors très raffinés privilégiant le blanc, le bleu, le vert et l’or… Plus loin, un autre monument témoigne aussi de l’attachement de Tamerlan à cette ville : le mausolée destiné à accueillir la dépouille de son fils Jahangir mort en 1376 : le « Dor Us Siadad » c’est-à-dire la  maison “de la puissance et de la volonté”. Ce monument, en partie ruiné, trône à l’ombre de gigantesques platanes, centenaires, plantés, selon certains, par Tamerlan en personne !

Enfin, il faut aussi mentionner la Grande Mosquée dite de « Kok Gumaz » (« la coupole bleue »), réalisée au XVe siècle sur la volonté d’Ulug Beg, le petit fils de Tamerlan, un esprit éclairé qui fut par ailleurs gouverneur de la ville de Samarcande.

Après avoir visité ces monuments, nous quitterons Shakrisabz pour rejoindre Samarcande.

Dîner et nuit à l’hôtel à Samarcande.

JOUR 11 : SAMARCANDE

Petit déjeuner. Visite de Samarcande

Samarcande, c’est tout un monde. Fondée durant la période perse (VIe siècle avant notre ère), prise par Alexandre le Grand, coeur du monde sogdien, cette métropole médiévale doit sa gloire avant tout à sa situation géographique. Car vers Samarcande, depuis la nuit des temps, convergeaient les grandes routes commerciales venant de Chine, d’Inde, de Perse et d’Occident. Ruinée par les invasions mongoles en 1220, elle retrouva la gloire sous le règne des Timourides et Tamerlan en fit sa capitale à la fin du XIVe siècle. Ensuite, elle déclina au profit de Boukhara, elle fut tiré de ce long sommeil par l’arrivée des troupes russes en 1868. Aujourd’hui Samarcande est la seconde ville de l’Ouzbékistan.

Ce matin, nous débuterons notre découverte de la ville par le site d’Afrosiab, soit l’ancienne ville de Samarcande, ruiné en 1220 par les Mongols. Ce site est remarquable par son ampleur. Il nous rappelle qu’ici s’éleva la ville de Maracanda, prise par Alexandre le Grand au IVe s avant notre ère, que plus tard l’une des grandes métropoles de l’Islam rayonna ici, la Samarcande des 1001 nuits ! Nous visiterons le musée d’Afrasiab consacré à la longue histoire de la première Samarcande et où est exposé un ensemble unique de fresques sogdiennes (VIIe) évoquant le réception d’ambassadeurs par le souverain de Samarcande.

Ensuite, nous rejoindrons, dans la ville moderne, la fameuse place du Réghistan, considérée souvent comme la plus belle place d’Asie Centrale. C’est ici, qu’autrefois battait le coeur des activités sociales et spirituelles de la cité. Aujourd’hui, on peut y admirer un ensemble unique de trois vastes médersas recouvertes en partie de tapis de carreaux émaillés décorés de motifs végétaux et cosmiques.  Il y a ainsi la médersa Tilia- Kari (la « Dorée »), celle dite Shir-Dor (« aux lions »), toutes les deux furent construites XVIIe siècle. Mais il y a encore la médersa Ulug Beg (XVe) ks), la plus ancienne et la plus majestueuse des trois, construite par Ulug Beg au XVe siècle.

Après le déjeuner, nous rejoindrons « mosquée-cathédrale » de Bibi Khanoum. Construite au début du XVe siècle, ce devait être la mosquée la plus vaste du monde musulman, à la mesure de l’empire de Tamerlan, son commanditaire. Fragilisée par son gigantisme, soumise aux vicissitudes de l’histoire, elle fut ruinée, abandonnée, avant d’être restaurée à partir des années 1990.

Après avoir visité la Mosquée de Bibi Khanoum, nous flânerons dans le Grand Marché où sont célébrés pain, fruits, épices et sucreries. Nous terminerons cette journée, par la visite du Gour-Emir, le tombeau de Tamerlan. Commencé en 1404, un an avant sa mort, coiffé d’une superbe coupole bleue turquoise, il est comme l’ornement de Samarcande. Il abrite la nécropole des Timourides, un ensemble de tombes de jade et d’onyx rangées modestement sous les ors et les stucs d’un dôme d’une grande beauté.

Ensuite nous rejoindrons notre hôtel. Dîner et nuit à l’hôtel.

JOUR 12 : SAMARCANDE LA MAGNIFIQUE / TACHKENT

Après le petit-déjeuner, nous partirons pour les dernières visites de Samarcande. Puis départ en train pour Tashkent.

Ce matin nous découvrirons les ruines du fameux observatoire astronomique de Samarcande. Bâti sur l’ordre d’Ulugbeg, le petit fils de Tamerlan, cet observatoire fut un des foyers importants de la culture en Asie centrale au XVe siècle. Ici se rencontraient savants, étudiants, astronomes et poètes, tous au service  de la connaissance. L’histoire de ce moment culturel unique est décrit dans le petit musée du site que nous visiterons.

Puis, nous rejoindrons la nécropole de Shah i Zinda. Fondé vers le XIe siècle, et attachée au souvenir de l’un des compagnons du Prophète, Shah i Zinda est à la fois un lieu de pèlerinage très vivant, une nécropole prestigieuse et une sorte de conservatoire de l’art islamique des XIV-XVe siècle. En effet, ici se succèdent le long d’un corridor de petits mausolées dédiés à des proches de Tamerlan. Tous se présentent comme de délicats écrins en briques recouverts de faïences très élaborées, de majoliques et de mosaïques, le tout dans une palette à dominante bleue azur. Sans doute l’une des plus belles manifestations de l’art islamique du XVe siècle !

Transfert à la gare de Samarcande vers 16h30 pour prendre le train à grande vitesse, et rejoindre Tashkent. Dîner au restaurant. Nuit à l’hôtel.

JOUR 13 : TACHKENT / VOL RETOUR

Petit déjeuner et transfert vers 11h30 à l’aéroport.

Envol à destination de Toulouse ou Paris via Istanbul. Arrivée à destination. Fin de nos prestations.

PRIX PAR PERSONNE

Base 19-20 participants : 2 698,00€

Base 15-18 participants : 2 859,00€

Base 10-14 participants : 3 149,00€

Supplément chambre individuelle : 245,00€

NOS PRIX COMPRENNENT

  • Les transports aériens Paris ou Toulouse > Tachkent et Tachkent > Paris ou Toulouse sur ligne Turkish Airlines en classe économique ou autre compagnie régulière.
  • Les taxes internationales d’aéroports et surcharges carburants (à ce jour).
  • Tous les transferts et déplacements selon programme en autocars privés avec air conditionné.
  • Le logement en chambres doubles en hôtels 3* normes locales et petit-déjeuner.
  • Les repas du déjeuner du jour 2 au dîner du jour 11 (parfois sous formes de pique-niques).
  • Toutes les visites et excursions mentionnées au programme.
  • Tous les droits d’entrée des sites, monuments, musées et parcs nationaux visités au programme.
  • L’assistance d’un guide local francophone pendant tout le séjour.
  • L’encadrement culturel du circuit assuré par M. Fabrice Delbarre, Conférencier National.
  • Le vol intérieur Tashkent-Ourgench.
  • Les billets des trains Tashkent-Kokand et Samarcande-Tashkent.
  • L’assurance assistance rapatriement.
NOS PRIX NE COMPRENNENT PAS

  • Les boissons aux repas.
  • Le droit de photographier et filmer sur les sites.
  • Les dépenses et extras à caractère personnel (souvenirs, cartes postales, timbres, appels téléphoniques, lavage de vêtements…).
  • Le pourboire aux chauffeurs et guide selon l’appréciation des voyageurs.
  • Les éventuels suppléments de bagages (poids strictement limité à 20 kg par personne).
  • L’assurance annulation de voyage (nous consulter).

à partir de 2 698,00 €

Créer mon expérience(s)
sur mesure

J'ai pris connaissance et j'accepte la politique de confidentialité du site Expérience(s) du monde. *
Voir la politique de confidentialité ici.

Votre voyage sur mesure en trois étapes…

Votre projet

Faites-nous part de vos envies : destinations, dates, budget, nombre de participants.

Vos envies

Nous définissons ensuite ensemble vos envies : visites, rencontres, logements.

Notre proposition

Nous vous transmettons enfin notre proposition adaptée à votre projet et vos envies.

Autres destinations à découvrir

Partez à la découverte des villes de l'Est des Etats-Unis. De Boston à Washington en passant par New York et…
10 JOURS
18 A 25
WE LOVE NEW-YORK
3195 €
New York fait partie de ces rares villes dont on peut tomber amoureux au premier regard, dès l'instant magique où…
7 JOURS
20 A 25
D’une nature probablement la plus variée de la péninsule Arabique, Oman offre de saisissants contrastes...Trait d’union entre l’Inde et l’Afrique,…
9 JOURS
15 A 20
You don't have permission to register